Réseau de franchise : comment le choisir ?

Réseau de franchise : les 4 points clés à ne pas manquer

Que vous vous demandiez comment créer un réseau de franchise ou comment devenir franchisé, le choix de vos futurs partenaires est une étape cruciale.

En tant que franchisé, vous serez probablement engagé avec votre enseigne pour 3 à 5 ans, durée moyenne d’un contrat de franchise. À ce titre, vous devez vous appliquer dans le choix de votre réseau de franchise.

Le réseau de franchise est-il connu ? A-t-il une bonne réputation ? Le franchiseur procure-t-il une assistance de qualité à ses franchisés ? Combien coûte le droit d’entrée dans la franchise ?

Voici le genre de questions que vous allez devoir vous poser pour arriver à vos fins.

Avocats en droit de la franchise, nous pouvons vous accompagner dans vos projets liés à la franchise.

Etape 1 : Faire un bilan personnel et choisir son secteur d’activité 

Intégrer un réseau de franchise va vous demander de réaliser un bilan personnel pour identifier clairement le secteur d’activité dans lequel vous allez travailler.

La réalisation de ce bilan personnel comprend un état des lieux de :

  • votre motivation et vos compétences : assurez-vous d’avoir la motivation suffisante pour appréhender cette aventure entrepreneuriale qui constitue un investissement tant personnel que financier. De plus, établissez un inventaire de vos compétences particulières et de vos aptitudes à gérer une entreprise, manager une équipe et suivre les directives de la tête de réseau afin de rentabiliser efficacement votre investissement ;
  • vos capacités financières : faites le point avec votre banquier pour évaluer votre patrimoine et votre capacité d’emprunt. L’apport personnel du franchisé peut aller de 0€ à plus de 50.000€. Il est donc nécessaire de faire correspondre votre capacité financière avec votre projet de franchise en vous assurant, si possible, une légère réserve d’argent.

Ce bilan personnel vous permettra de cibler un secteur d’activité en accord avec vos qualifications, vos affinités et votre budget.

Vous vous poserez également d’autres questions. Serez-vous davantage attiré par l’antériorité et la notoriété d’une marque ou par le caractère pionnier et novateur d’un concept ?

Pour certains, il sera judicieux de se tourner vers un métier d’avenir, peu importe la notoriété de l’enseigne, pour éviter les marchés déjà saturés et les secteurs bouchés.

Pour d’autres, le franchisé devra se concentrer sur 3 critères vitaux que sont :

  • La notoriété et la longévité de l’enseigne ;
  • Le savoir-faire et les outils proposés par le franchiseur ;
  • Les compétences détenues directement par le franchiseur.

Il vous appartient ici de déterminer ce qui, selon vous, est gage de pérennité et de réussite.

Ces premiers questionnements vous permettront d’établir une liste des différents réseaux de franchise que vous seriez susceptible de rejoindre. Comment les triez ?

Etape 2 : Vérifier l’identité du franchiseur 

Pour vérifier l’identité du franchiseur, il faut se référer à la crédibilité du réseau ainsi qu’à sa solidité sur le marché. Cette étape vous permettra de bien comprendre le fonctionnement du réseau de franchise.

Vous serez amené à vous poser ce genre de questions :

  • Quelle est l’activité précise du réseau de franchise ?
  • Quelle est l’ancienneté du réseau ? Est-il crédible dans son secteur d’activité ?
  • Combien de points de vente ont ouvert ? Certains ont-ils fermé et pourquoi ?

Vous trouverez la plupart des réponses à vos questions dans le document d’information précontractuel (DIP) que le franchiseur doit obligatoirement vous délivrer. Ce document comporte les informations de base (présentation du franchiseur, de l’entreprise, du réseau), les résultats de l’entreprise, les conditions de résiliation, le montant et la nature des investissements nécessaires voire l’indication d’une exclusivité territoriale.

Étudiez-le dans les moindres détails et faites-le expertiser par un expert-comptable pour en déceler les éléments irréalistes tels qu’une prévision disproportionnée du chiffre d’affaires sur une année.

Un réseau récent avec peu d’ancienneté et une histoire moins fiable sera plus difficile à étudier. Dans ce contexte, il est peut-être plus rassurant d’opter pour un réseau plus ancien.

Cependant, les jeunes réseaux offrent également leur lot d’avantages. Ceux-ci procurent à leurs premiers affiliés des conditions financières plus compétitives pour recruter rapidement de nouveaux franchisés et ainsi acquérir une crédibilité sur le marché. Reste à savoir s’ils peuvent assurer les mêmes services d’accompagnement que les grandes enseignes.

Etape 3 : Comparer les mesures d’accompagnement proposées 

La qualité des mesures d’accompagnement mises en place par le franchiseur permet de mettre en évidence la qualité du réseau de franchise lui-même. Il faut que la formation soit bien adaptée, que le savoir-faire puisse se mesurer de l’extérieur et être transmis.

Pour cela, n’hésitez pas à prendre contact avec le franchiseur, au siège de l’entreprise, afin d’en découvrir les coulisses et l’envers du décor. Cette méthode s’avère souvent plus fiable que de longs discours.

Vous pouvez également recourir à des sites de renseignements indépendants (indicateurdelafranchise.org par exemple) qui fournissent des enquêtes de satisfaction et permettent de comparer la fiabilité des réseaux.

De nombreuses enseignes ont opté pour la création d’une structure dédiée à la formation des futurs franchisés. Cet organisme permet ainsi aux candidats de découvrir les options qui s’offrent à eux, de comparer les différents niveaux d’implications qui leur sont demandés et d’évaluer le niveau d’assistance et de service fourni par le franchiseur.

Si le concept du réseau de distribution en franchise s’avère quelque peu similaire à celui d’un autre réseau, rappelez-vous que la réelle valeur d’un franchiseur réside dans son professionnalisme et dans la qualité des services qu’il compte vous délivrer.

Etape 4 : Rendre visite aux franchisés 

À ce stade, vous avez réellement besoin d’objectivité pour comprendre le fonctionnement d’une franchise. Dans ce contexte, ne vous contentez pas des listes de franchisés fournies par le franchiseur lui-même.

Menez votre propre enquête et rendez-vous dans un magasin du réseau en cours d’ouverture, un autre ouvert depuis un an voire même un dernier plus ancien.

Ciblez en priorité les franchisés auxquels vous pourrez facilement vous identifier, ceux ayant plus ou moins le même parcours que vous, installés dans une zone de chalandise de taille identique à celle que vous visez.

Posez-leur un maximum de questions :

  • rentabilité du concept ;
  • qualité de l’assistance du franchiseur ;
  • qualité de la relation avec le franchiseur ;
  • aspects positifs et négatifs de la profession et du concept ;
  • gain réel obtenu, etc.

Aucune question n’est taboue. Les franchisés vous répondront de manière libre et transparente. Si ce n’est pas le cas, ce réseau n’est probablement pas pour vous…

Mise en ligne : 20 avril 2021

Rédacteur : Virgile DUFLO, Master 2 Droit des affaires – parcours Droit de la concurrence et de la distribution à l’Université de Caen-Normandie. Sous la direction de Maître Elias BOURRAN, Avocat au Barreau de Paris et Docteur en Droit.

Vous avez besoin de conseils ?