Action Pénale Contre Go Global (ex-OmegaPro) en France

Action Pénale Contre Go Global (ex-OmegaPro) en France

Dans le paysage complexe des investissements financiers, la frontière entre les opportunités légitimes et les schémas frauduleux peut parfois être floue.

Go Global, anciennement connu sous le nom d’OmegaPro, est au centre de préoccupations majeures en France, où une action pénale est en cours contre ses pratiques.

Cet article vise à éclairer les investisseurs et les victimes potentielles sur les démarches juridiques entreprises contre Go Global. Après une transformation douteuse d’OmegaPro en Go Global, des questions se posent quant à la légitimité de leurs opérations et la sécurité des fonds investis.

Nous explorons ici les détails de l’affaire, les allégations de pratiques illégales, et les options disponibles pour récupérer les investissements réalisés.

Cet article est une ressource essentielle pour toute personne concernée ou affectée par les activités de Go Global en France, offrant des conseils et des perspectives pour naviguer dans cette situation juridique complexe.

Nous accompagnons actuellement plus de 1500 personnes dans le cadre d’une action pénale contre OmegaPro en France. Ceci nous positionne idéalement pour mener cette bataille juridique contre Go Global, permettant ainsi aux victimes de chercher réparation à travers le remboursement de leur investissement.

Historique de Go Global et OmegaPro

 

Dans cette section, nous explorerons les origines et la trajectoire d’OmegaPro, qui a plus tard évolué pour devenir Go Global.

OmegaPro a été lancée en 2019 comme une plateforme d’investissement proposant des rendements élevés à travers le trading Forex et les cryptomonnaies. Cependant, elle a rapidement attiré l’attention des régulateurs financiers et des investisseurs pour ses pratiques douteuses.

Avec le temps, OmegaPro a été marquée par de nombreuses controverses, notamment des accusations de fonctionner comme un schéma pyramidal. Ces inquiétudes ont été amplifiées par des difficultés de retrait pour les investisseurs et des allégations de manipulation et de fraude.

En réponse à la pression croissante et aux enquêtes réglementaires, OmegaPro a connu une transformation, se relançant sous le nom de Go Global. Cette nouvelle entité a été présentée comme une plateforme d’éducation et de développement personnel, tout en conservant des éléments de son modèle de marketing multi-niveaux (MLM).

Cette transition a soulevé des questions supplémentaires sur la continuité des pratiques commerciales et la validité des nouvelles offres proposées par Go Global.

Cependant, malgré cette réinvention, les doutes concernant la légitimité et la viabilité de Go Global ont persisté. De nombreux anciens investisseurs d’OmegaPro et observateurs du secteur ont exprimé leur scepticisme quant à la capacité de Go Global à se distancer des pratiques problématiques de son prédécesseur.

L’analyse de l’évolution d’OmegaPro en Go Global est cruciale pour comprendre les motifs et les implications de l’action pénale en cours en France. Elle met en lumière la complexité des opérations de l’entreprise et la nécessité pour les investisseurs de faire preuve de prudence et de diligence raisonnable lorsqu’ils s’engagent dans des plateformes d’investissement, en particulier celles qui promettent des rendements exceptionnellement élevés avec peu de transparence ou de preuves de légitimité.

Les Allégations contre Go Global

 

Dans cette section, nous analysons en profondeur les allégations portées contre Go Global, qui s’inscrivent dans le sillage des controverses entourant OmegaPro. Ces préoccupations ont conduit à une action pénale en France, impliquant des aspects critiques de la gestion et des promesses de l’entreprise.

 

Manque de transparence et Obligation de Rachat de licences

Go Global a été critiqué pour son manque de transparence dans les opérations financières.

De plus, il a été souligné que les investisseurs ayant acquis des licences sur OmegaPro et ayant atteint un certain rang (par exemple « Blue Diamond »), se voyaient contraints d’acheter de nouvelles licences pour maintenir les avantages associés à leur statut.

Cette situation a conduit de nombreux investisseurs à se sentir piégés, les poussant à se conformer à ces exigences.

 

Proposition de rendements élevés

Go Global propose des rendements exceptionnellement élevés, avec des affirmations telles que :

  • 200% de gains en 14 mois ;
  • 8% par mois.

Ces rendements exceptionnels ont été portés à la connaissance de l’AMF par nos soins.

 

Liens avec d’autres schémas frauduleux

Dans l’évaluation des activités de Go Global, un aspect crucial est l’examen de son équipe de développement et de leurs antécédents, qui révèle des liens préoccupants avec d’autres schémas frauduleux.

 

Équipe Dirigeante de Go Global

L’équipe dirigeante de Go Global comprend trois figures notables :

  • Nader Poordeljo en tant que PDG,
  • A.K. Khalil comme directeur des opérations, et
  • Paulo Tuynman en tant que président.

 

Il est difficile de trouver des informations détaillées sur ces individus. Leur présence sur les réseaux sociaux est principalement centrée sur la promotion de Go Global, souvent dans des contextes luxueux, et manque de substance concrète en dehors des messages de développement personnel.

 

Antécédents des Membres Clés

Les antécédents des dirigeants de Go Global sont inquiétants. Paulo Tuynman, par exemple, a été impliqué dans le projet Omnia, largement considéré comme frauduleux.

De même, Nader Poordeljo a été photographié avec Jordan Belfort, connu sous le nom du « Loup de Wall Street », une figure controversée associée à des pratiques financières douteuses.

Christopher Hamilton, un autre nom lié à OmegaPro, est tristement célèbre pour son rôle dans l’arnaque OneCoin, un des plus grands scandales de cryptomonnaie.

 

Manque de Transparence et de Communication

Un problème flagrant avec Go Global est l’absence de moyens transparents pour contacter son équipe.

Les canaux de communication de l’entreprise, comme YouTube et Telegram, limitent les interactions et les commentaires des utilisateurs.

Il n’existe également aucune voie claire pour le service client sur le site web de Go Global, ce qui soulève des questions sur l’accessibilité et la responsabilité de l’entreprise envers ses investisseurs.

Ces éléments, lorsqu’ils sont mis ensemble, dessinent un tableau inquiétant de Go Global et suggèrent des parallèles avec d’autres schémas frauduleux connus.

La nature occulte de l’équipe de direction et leurs associations passées renforcent les préoccupations sur la légitimité de Go Global et justifient la vigilance accrue des investisseurs et des autorités.

Ces informations sont essentielles pour comprendre le contexte de l’action pénale en cours en France et soulignent l’importance d’une enquête approfondie sur les pratiques de l’entreprise.

 

Avertissements de l’AMF

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) en France a joué un rôle crucial dans la mise en lumière des pratiques douteuses d’OmegaPro et, par extension, de Go Global.

En 2022, l’AMF a publié un avertissement spécifique concernant OmegaPro Ltd, soulignant que :

« La société Omega Pro Ltd n’est pas autorisée à fournir des services d’investissement en France métropolitaine, ni dans les départements d’Outre-Mer, ni dans les territoires d’Outre-Mer. L’AMF et l’ACPR encouragent vivement les épargnants à ne pas donner suite à des sollicitations de personnes se réclamant de cette société. »

Ce message clair de la part de l’AMF met en évidence les risques associés à l’investissement avec OmegaPro. Étant donné que Go Global est considéré comme la continuation directe d’OmegaPro, les avertissements et les préoccupations soulevés à l’encontre d’OmegaPro s’appliquent également à Go Global. Cette extension de l’avertissement reflète une méfiance croissante envers les activités de Go Global parmi les investisseurs et les autorités de régulation.

Pourquoi une action pénale contre Go Global ?

 

L’engagement d’une action pénale contre Go Global s’explique par la volonté de récupérer les investissements des personnes lésées par OmegaPro.

Étant donné que les dirigeants de Go Global sont également ceux d’OmegaPro, il est envisagé de tenir Go Global et ses cadres responsables pénalement en France.

Cette démarche juridique inclura des procédures de saisies pénales, dans le but de rétablir les droits des victimes et de sanctionner les pratiques jugées illégales ou abusives de la part de ces entreprises.

Comment Rejoindre l’Action Collective contre Go Global (ex-OmegaPro) ?

 

Notre cabinet d’avocats collabore étroitement avec l’Association CAPITAL, une organisation à but non lucratif spécialisée dans l’assistance aux victimes d’escroqueries financières, pour aider ceux affectés par OmegaPro (nouvellement Go Global) à récupérer leurs investissements via des procédures pénales.

 

Processus d’adhésion à l’Action Collective

Pour intégrer cette action collective, il est essentiel de contacter l’Association CAPITAL.

Vous pouvez les joindre par email à l’adresse suivante : contact.capital.asso@gmail.com, ou visiter ce site pour plus d’informations sur l’Association : Association CAPITAL.

Cette démarche est la première étape pour bénéficier de l’accompagnement juridique nécessaire.

 

Prise en charge des Honoraires

Nous sommes conscients du poids financier que peuvent représenter les honoraires d’avocats.

Dans ce cadre, l’Association CAPITAL couvre intégralement ces coûts pour ses adhérents. Une convention d’honoraires sera fournie à chaque adhérent, détaillant les conditions, y compris un honoraire de résultat contingent au succès de la récupération des investissements.

 

Modalités de cotisation à l’association

Pour adhérer à l’Association CAPITAL et participer à l’action collective, une cotisation est requise.

Cette cotisation, dont le montant varie de 65€ à 300€ selon le montant investi dans OmegaPro/Go Global, est traitée via la plateforme Helloasso, garantissant transparence et sécurité : Adhésion à l’Association CAPITAL sur Helloasso.

 

Avantages de l’Adhésion

En devenant membre de l’Association CAPITAL, vous bénéficiez non seulement de notre assistance juridique pour la récupération de vos investissements, mais également d’un soutien continu et de conseils tout au long de la procédure.

L’association s’engage à fournir toutes les ressources nécessaires pour faciliter votre parcours dans la procédure pénale.

 

Étapes pour Adhérer

  1. Contactez l’Association CAPITAL par email : contact.capital.asso@gmail.com
  2. Effectuez le paiement de votre cotisation via Helloasso et recevez votre carte d’adhérent. Le montant est ajusté en fonction de votre investissement dans OmegaPro/Go Global.
  3. Après confirmation de votre adhésion, vous serez intégré à l’action collective et recevrez toutes les informations et le soutien nécessaires pour avancer dans votre démarche.

 

La participation à cette action collective est une étape essentielle pour les victimes d’OmegaPro (nouvellement Go Global) cherchant à obtenir justice et réparation pour les pertes subies. Notre cabinet, en collaboration avec l’Association CAPITAL, est déterminé à vous accompagner à chaque étape de cette bataille judiciaire.

Mise en ligne : 26 janvier 2024

Rédacteur : Maître Elias BOURRAN, Avocat au Barreau de Paris et Docteur en Droit.