Créer une agence Onlyfans & Mym : tout savoir

Agence de marketing et management de modèles sur Onlyfans & Mym

 

Créer une agence OnlyFans ou MyM peut être une excellente opportunité pour les entrepreneurs désireux de se lancer dans l’industrie du divertissement pour adultes. Ces plateformes de médias sociaux permettent aux utilisateurs de créer et de diffuser du contenu exclusif pour un public payant, offrant ainsi une source de revenus potentiellement importante pour les créateurs de contenu.

Dans cet article, nous allons explorer les étapes nécessaires pour créer une agence OnlyFans ou MyM, ainsi que les avantages et les défis potentiels de cette entreprise. Compte tenu de la nature particulière de cette activité, nous insisterons également sur l’importance de l’encadrement de vos relations avec vos créateurs de contenu afin d’éviter qu’il ne vous soit reproché l’infraction pénale de proxénétisme ou de traite des êtres humains.

Le créateur de contenu doit également être conscient des limites à ne pas dépasser afin que l’infraction de prostitution ne puisse être qualifiée.

Enfin, nous couvrirons les aspects juridiques et fiscaux de cette activité, que cela soit la rédaction du contrat de collaboration ou encore la fiscalité applicable.

Avocats en droit des affaires, nous pouvons vous aider à structurer votre projet de création d’agence de marketing et de management de modèles sur Onlyfans et Mym.

Les étapes business

 

Etape 1 : Comprendre les plateformes OnlyFans et MyM

Avant de se lancer dans la création d’une agence OnlyFans ou MyM, il est important de comprendre comment ces plateformes fonctionnent.

OnlyFans est une plateforme de médias sociaux payante qui permet aux utilisateurs de créer et de diffuser du contenu exclusif, tels que des photos et des vidéos, pour un public payant. MyM est une plateforme similaire, mais elle se concentre principalement sur le contenu vidéo. Les utilisateurs peuvent créer des abonnements mensuels pour leur contenu et recevoir des paiements directement à travers la plateforme.

Il peut être utile de prendre connaissance des Conditions Générales de Vente (CGV) ou de Service (CGS) de ces plateformes afin de mieux cerner l’étendue de vos droits et obligations, notamment le fait que vous cédez vos droits de propriété intellectuelle sur les contenus publiés en utilisant ces plateformes.

 

Étape 2 : Établir un marché cible

Lorsque vous créez une agence qui accompagnent des créateurs sur OnlyFans ou MyM, il est important de définir clairement votre marché cible. Qui sont vos clients potentiels et par quel type de contenu seront-ils intéressés ? Il est également nécessaire de comprendre les besoins et les préférences de votre marché cible pour pouvoir offrir des services adaptés à leurs besoins.

 

Étape 3 : Recruter des créateurs de contenu

Une fois que vous avez établi votre marché cible, vous devez recruter des créateurs de contenu pour produire du contenu exclusif pour votre agence. Il est important de choisir des créateurs de contenu qui ont une grande expérience dans leur domaine et qui sont passionnés par leur travail afin que la collaboration se passe bien sur le long terme.

En effet, de nombreux créateurs de contenu, novices, peuvent décider d’arrêter au bout de quelques mois pour diverses raisons, notamment le fait que leur amis ou famille découvrent ce qu’ils font. L’investissement initial de l’agence en terme de coût marketing et communication sera alors perdu puisque vous n’aurez pas le temps d’avoir un retour sur investissement important.

Que ce soit le recrutement de personnes avec ou sans expérience, il sera très important d’encadrer juridiquement vos relations afin que vous puissiez vous garantir un retour sur investissement. Ce point sera défini dans la seconde partie de cet article.

Enfin, il est important de s’assurer que les créateurs de contenu sont à l’aise avec les termes et les conditions de la plateforme OnlyFans ou MyM.

 

Étape 4 : Marketing et promotion

Une fois que vous avez recruté des créateurs de contenu, vous devez promouvoir votre agence pour attirer des abonnés potentiels. Il existe de nombreux moyens de promouvoir votre agence, tels que les médias sociaux, les publicités en ligne (SEA), le référencement naturel (SEO) et les campagnes d’e-mail marketing.

Vous devrez créer une présence en ligne solide pour votre agence, en utilisant des outils tels que des sites web et des blogs pour présenter les créateurs de contenu et les services que vous proposez. Certains vont même jusqu’à faire des vidéos sur YouTube et d’autres réseaux sociaux (TikTok, insta, etc.) pour promouvoir leur activité.

D’autres, en revanche, souhaitent faire profil bas sur ce secteur et fonctionnent uniquement à la recommandation et au bouche à oreille.

 

Étape 5 : Gestion des finances

La gestion des finances est un aspect crucial de la création d’une agence OnlyFans ou MyM. Il est important de mettre en place des systèmes pour gérer les paiements des abonnements et les revenus des créateurs de contenu. Il est également important de s’assurer que les paiements sont effectués de manière efficace et en temps opportun. Il est recommandé de consulter un expert-comptable et/ou un avocat fiscaliste pour vous aider à mettre en place des systèmes de gestion financière efficaces.

 

Étape 6 : Options de monétisation

Vous devrez proposer des options de monétisation pour les créateurs de contenu pour les aider à maximiser leurs revenus. Il existe plusieurs options de monétisation disponibles, comme les abonnements mensuels, les dons et les achats de contenu à la demande. Il conviendra de s’assurer que les options de monétisation proposées sont adaptées aux besoins des créateurs de contenu et de leurs abonnés. Le recours à des assistants virtuels ou délocalisés dans d’autres pays peut être un moyen utilisé pour optimiser le canal de vente.

Votre objectif étant de faire progresser les ventes le plus rapidement possible, le fait de dupliquer le même profil sur différentes plateformes de type OF ou Mym est également une stratégie classique, de même que l’utilisation de différentes langues afin de toucher le public le plus large.

 

Étape 7 : Gestion des relations

La gestion des relations avec les créateurs de contenu et les abonnés est un aspect crucial de la gestion de votre agence OnlyFans ou MyM. Il est important de créer une culture de communication ouverte et transparente pour s’assurer que les créateurs de contenu et les abonnés sont satisfaits. Il conviendra également de gérer les plaintes et les commentaires pour maintenir une bonne réputation et une image positive pour votre agence.

Les étapes juridiques et fiscales

 

Étape 1 : Création d’une marque

La création d’une marque est un aspect crucial de la création d’une agence OnlyFans ou MyM. Il convient, en effet, de créer une marque distincte et mémorable pour votre agence pour vous démarquer de la concurrence. Il faudra également vérifier que le nom de votre marque n’est pas déjà utilisé par une autre entreprise pour éviter des problèmes juridiques potentiels, telle qu’une action en concurrence déloyale ou en contrefaçon.

Pour ce faire, vous devrez réaliser une recherche d’antériorité. Il est important de vérifier que le nom de votre agence n’est pas similaire à un nom déjà utilisé par OnlyFans ou MyM pour éviter tout problème juridique potentiel. Vous pouvez consulter un avocat  pour vous aider à réaliser une recherche d’antériorité efficace.

Lorsque vous l’aurez trouvé il conviendra de la protéger à l’INPI afin d’éviter que vos concurrents ne puissent l’utiliser.

 

Étape 2 : Achat d’un nom de domaine

L’achat d’un nom de domaine est également important pour votre agence OnlyFans ou MyM. Il conviendra de choisir un nom de domaine qui reflète votre marque et qui est facile à retenir pour les utilisateurs. Toutefois, il faudra vérifier que le nom de domaine n’est pas déjà utilisé par une autre entreprise. Le nom de domaine étant généralement proche ou similaire au nom de la marque, nous vous renvoyons à l’étape précédente afin d’éviter une action en concurrence déloyale de la part des sociétés Mym et Onlyfans à votre encontre.

 

Étape 3 : Fiscalité

La gestion de la fiscalité est un aspect important de la création d’une agence OnlyFans ou MyM. Il est important de comprendre les obligations fiscales liées à cette activité, telles que les impôts sur les revenus (IR), les impôts sur les sociétés (IS) et la problématique liée à la TVA.

Il est recommandé de mettre en place des systèmes pour suivre les dépenses et les revenus de votre entreprise, pour faciliter la déclaration de vos impôts. Il est aussi important de se tenir informé sur les éventuelles évolutions de la législation qui pourrait impacter vos activités.

Attention également aux modalités de refacturation entre votre agence et le compte du créateur qui pourrait entraîner le paiement d’une double TVA.

Gardez également à l’esprit que la forme sociale (le type de société) a une importance considérable sur la fiscalité applicable à votre agence, mais également à l’activité de la créatrice.

Des optimisations fiscales sont possibles. Vous pouvez nous consulter sur ce point.

 

Étape 4 : Forme sociale de la société

Lorsque vous créez une agence Onlyfans ou Mym, il est important de choisir la forme sociale appropriée pour votre entreprise. La forme sociale de votre entreprise détermine les responsabilités et les obligations légales auxquelles vous serez soumis, ainsi que les avantages fiscaux et les risques financiers auxquels vous serez exposé.

Il existe plusieurs formes sociales courantes pour les entreprises, notamment les sociétés par actions (SA/SASU), les sociétés à responsabilité limitée (SARL/EURL) et les sociétés en nom collectif (SNC) ou encore les formes micro.

Chacune de ces formes sociales a des avantages et des inconvénients, et il est important de comprendre les différences avant de faire votre choix, particulièrement au regard des conséquences fiscales.

 

Étape 5 : Encadrement juridique

Il est important de bien encadrer juridiquement les activités des créateurs de contenu pour éviter tout risque de prostitution. En effet, les créateurs de contenu ne peuvent pas proposer n’importe quel type de contenu au risque que l’activité de l’agence soit qualifiée d’activité de proxénétisme.

En outre, la manière dont la relation est établie entre votre agence et la créatrice de contenu pourrait être qualifié de trafic d’être humain, puni de sept ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’amende.

Compte tenu de la particularité de cette activité, différentes infractions peuvent être qualifiée en fonction de la manière dont vous opérez votre activité :

  • Infraction de prostitution (pour la créatrice)
  • Infraction de proxénétisme (pour l’agence)
  • Infraction d’enregistrement, da diffusion ou de détention d’images pornographiques d’un mineur (pour l’agence)
  • Infraction de la traite des êtres humains (pour l’agence). Cette infraction se subdivise en :
    • Infraction de traite des êtres humains pour proxénétisme
    • Infraction de traite des êtres humains pour agression sexuelle
    • Infraction de traite des êtres humains pour réduction en esclavage
    • Infraction de traite des êtres humains pour exploitation de la mendicité
    • Infraction de traite des êtres humains sur le fondement de conditions de travail ou d’hébergement contraires à la dignité
    • Infraction de traite des êtres humains sur le fondement de la contrainte à la commission de tout crime ou délit

Nous pouvons réaliser une consultation juridique sur tous ces points afin d’encadrer juridiquement votre activité et vous éviter toute conséquences pénales dans ce nouveau domaine d’activité.

Enfin, il est également important de s’assurer que les créateurs de contenu sont majeurs et acceptent de manière libre et éclairée les termes et conditions d’utilisation de la plateforme et du contrat de collaboration que vous allez leur faire signer.

 

Étape 6 : Contrat de collaboration

Il est important de formaliser la relation entre l’agence et les créateurs de contenu par un contrat de collaboration. Ce contrat doit définir les termes et conditions de la collaboration, les obligations et les responsabilités de chaque partie, les contreparties financières ainsi que les modalités de résiliation. Il est bien évidemment recommandé de consulter un avocat pour élaborer un contrat adapté aux besoins de votre agence, qui respecte les lois en vigueur et exclut toute responsabilité compte tenu de la nature de cette activité.

Ce contrat permettra de protéger les intérêts de l’agence et des créateurs de contenu, de prévenir les conflits éventuels et de faciliter la résolution des litiges. Il est important que les créateurs de contenu signent le contrat et qu’il soit mis à jour lorsque la législation évoluera sur le sujet.

 

Pour aller plus loin :

Conclusion

 

La création d’une agence de maketing et management de modèles sur OnlyFans ou MyM peut être une opportunité lucrative pour les entrepreneurs dans l’industrie du divertissement pour adultes. Cependant, il est important de comprendre les étapes nécessaires pour créer une agence, ainsi que les avantages et les défis potentiels de cette entreprise. Il est important de comprendre les plateformes OnlyFans et MyM, de définir un marché cible, de recruter des créateurs de contenu, de promouvoir l’agence, de gérer les finances, de protéger les marques, les noms de domaines, de respecter les lois et les réglementations, de proposer des options de monétisation adaptées, de gérer les relations avec les créateurs de contenu et les abonnés, de respecter les obligations fiscales et de formaliser les relations entre l’agence et les créateurs de contenu par un contrat.

Compte tenu de la nature de l’activité, nous ne saurons que recommander aux agences de se protéger juridiquement contre toute infraction pénale liée à l’activité des créateurs de contenus qu’elles accompagnent. Cela suppose de :

  • Comprendre ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire dans ce secteur d’activité (nous pouvons réaliser une consultation juridique pour encadrer les agissements du créateur et de la plateforme et exclure toute infraction pénale éventuelle) ;
  • Formaliser les relations contractuelles entre l’agence et le créateur (cela protègera chacune des parties, notamment l’agence contre une infraction de proxénétisme relatif aux agissements du créateur. Cela passe par la rédaction d’un contrat en bonne et due forme) ;
  • Comprendre la fiscalité applicable à l’activité et envisager une optimisation fiscale dès le départ (nous réalisons une consultation fiscale qui vous permet d’éviter le paiement d’un impôt plus important en vous conseillant sur la meilleure structuration possible).

Nos tarifs sont les suivants :

  • Consultation juridique : 1500 EUR HT
  • Contrat de collaboration agence et créateur : 2000 EUR HT
  • Consultation fiscale : 1200 EUR HT

Mise en ligne : 23 janvier 2023

Rédacteur : Maître Elias BOURRAN, Avocat au Barreau de Paris et Docteur en Droit.

Vous avez besoin de conseils ?